A quoi correspond la notion de bar dans une cafetière ?

Si auparavant, on faisait le café manuellement : eau chaude, café et filtre, aujourd’hui, les choses sont totalement différentes. L’évolution de la technologie a permis aux inventeurs de concevoir des machines à café automatiques, programmables, qui se démarrent toutes seules. Ces dernières peuvent préparer différents types de café avec n’importe quel arôme, avec la dose de lait voulu, etc. Il faut savoir qu’outre la qualité de la machine et la provenance du café, le goût du café dépend également de la pression de la machine (bar). La question qui se pose est donc la suivante : à quoi correspond la notion de bar dans une cafetière ?

Notion de bar dans une cafetière

Dans une cafetière, la pression est exprimée en bars. En effet, ce sont les bars qui permettent l’extraction du café de la machine. Il faut que la machine à café soit sous haute pression pour extraire les molécules aromatiques du café.

Qu’une machine ait 15, 16, 20 ou 30 bars, cela n’a aucune importance. Il faut savoir que le café idéal s’extrait à 9 bars uniquement. C’est avec cette pression que la machine extrait le maximum d’arôme pour sortir une tasse de café très délicieuse. Pour ceux qui n’ont pas de manomètre pour contrôler la pression de la cafetière, il est assez facile de savoir si le café a été extrait au bon ou au mauvais moment. En effet, un café est sous-extrait lorsqu’il est extrait avec la mauvaise pression. Dans ce cas-ci, le café coule beaucoup trop vite, la couleur du café est très claire. Il faut revoir les réglages sinon la mouture sera très épaisse. Par contre, si la pression exercée sur le café est très élevée, la machine va forcer l’extraction. Il va falloir patienter puisque l’extraction sera longue. Ce surplus de pression impactera également sur le goût du café. Avec l’eau chaude qui n’a pas pu traverser le porte-filtre, le café aura un goût du brulé.

Concernant les machines pressurisées, elles nécessitent une pression plus élevée. En effet, la pression doit non seulement résister à l’eau, mais aussi percer la capsule. Avec une pression basse, la cafetière ne fera que ronronner et n’extraira la moindre goutte de café.

Comment choisir la bonne cafetière ?

Quel est l’intérêt d’avoir une bonne cafetière ? Il faut savoir que sans une bonne cafetière, vous n’arriverez jamais à obtenir un café bien aromatisé. D’où l’intérêt d’avoir une bonne cafetière telle que les cafetières à pression. En effet, les meilleurs capuccinos qu’on vous sert proviennent tous des cafetières à pression. Cependant, comme cité ci-haut, il faut prendre en compte les réglages de la cafetière. Pour réaliser un capuccino par exemple, la cafetière doit exercer une pression d’environ 15 bars. Une pression idéale est donc synonyme de café bien aromatisé.

Parmi les modèles de cafetière les plus utilisés, on retrouve une machine à expresso ordinaire appelée également percolateur. Cette machine séduit de plus en plus les amateurs d’expresso. En effet, la machine permet de préparer un café avec un goût assez prononcé. Pour cela, la machine se sert de la percolation pour extraire au maximum les arômes de la moulure. Pour infuser le café moulu, la machine se sert de la vapeur d’eau à haute pression. En quelques minutes seulement, ce procédé permet de préparer une tasse sans utiliser les filtres. Toutefois, elle ne permet de préparer qu’une ou deux tasses par procédé seulement. Pour préparer une grande quantité de café, il faut opter pour les cafetières traditionnelles : les cafetières à filtre. Le procédé est assez simple pour cette machine. Une fois que l’eau est chauffée par la résistance, elle se dirige vers la filtre qui contient la moulure. L’avantage avec ce type de machine c’est qu’elle permet de changer de moulure de café à tout moment.

A quoi correspond la notion de bar dans une cafetière, telle était la question initiale. Eh bien, cette unité de pression joue un rôle majeur dans la préparation du café. Il faut qu’elle soit précise si l’on veut obtenir la bonne couleur ainsi que le goût voulu. 9 bars pour un bon café et environ 15 bars pour un capuccino. Maintenant, à vos cafetières !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *